" Philemonis sacrum - Fausti Poenitentia " 

Cette page était consacrée au code du grand parchemin, copieusement insulté pour avoir tenté de faire un travail de recherches historiques en territoires réservés. j'ai préféré quitté certains forum où malheureusement, il était impossible aux web..mastres (Rabelais en rigolerait) d'endiguer toutes violences. Auparavant fut posté le dernier message suivant 

Posté le: Sam Sep 20, 2008 8:46 pm voir ici : http://www.rennes-le-chateau-archive.com/forums/viewtopic.php?t=317

Je suis venu vous dire que je m'en vais 
Et tes larmes n'y pourront rien changer 
Comme dit si bien Verlaine au vent mauvais 
Je suis venu vous dire que je m'en vais..

Je ne sais si je suis taillé pour affronter les typhons de Conrad ou les Ouragans du Caïne mais les tempêtes dans un verre d'eau suffisent à mesurer toutes les bassesses et les lâchetés du genre humain.

Au lieu de baser nos échanges sur le fond justement, et les nombreuses incohérences historiques qui parsèment les écrits de M. Daffos. Ce dernier, avec ruse, perversité et agressivité a su déplacer le débat et y faire souffler un vent mauvais. 
J'aurais pu reprendre ici, une par une, toutes ces failles, leur somme même aurait convaincu les plus récalcitrants mais à quoi bon ! 
Ceux qui m'ont lu et compris ont pu se faire une idée de la méthode utilisée et c'est après tout l'essentiel. 
Ulcéré par des écrits entièrement « à charge » contre Nicolas Pavillon qui toute sa vie s’est efforcé de se conduire en homme digne de ce nom avec rigueur, honnêteté et sans la moindre compromission mes articles n’ont visé qu’à rétablir ce qui me semble être la vérité historique. 
A ce titre, ma démarche aurait été la même si un autre que Franck Daffos avait signé ces livres.
Il n’y a dans mes écrits aucune attaque, aucun mépris nominatif, ni de personne. 

De droit de réponses aux deux livres de M. Daffos , Nicolas Pavillon, les Fouquet ou même les Saunière n'en auront jamais, eux qui pourtant furent tour à tour qualifiés de voleurs, dissimulateurs ou même assassins sans la moindre preuve. 

Aussi ma trop grande sensibilité (est-ce un défaut ?) ne me permets plus d'encaisser insultes et quolibets sous prétexte d'offense à idées. Et je me refuse à suivre cette pente. 

C'est avec regret que je prends donc congé ici d'amis sincères mais avec tristesse d'une cour d’affidés dont le peu de courage ne les autorisera jamais à s'affranchir de toute pensée dominante et ce où qu’elle soit. 

Je ne rejoindrai pas pour autant le camp des « anti-Daffos » ou des négationnistes de cette énigme dont je ne partage pas les idées. 
C’est avec plaisir Philémon que je supprimerai ma page sur le parchemin,
partie de cette énigme qui m’a toujours semblé ennuyeuse et surfaite au possible

Mais l’ensemble de mon site continuera à vivre de mes réflexions.


Je ne renie strictement rien ce jour, 14 novembre 2008 à ce texte et tiens ma promesse au courageux Philémon. voir ici : http://www.renneslechateau.com/forums/viewtopic.php?t=1164&start=60

Je me permets simplement de souligner que je n'ai jamais été
calotin et encore moins faux-cul, et crois avoir compris bien des choses aux énigmes qui nous préoccupent sans pour autant avoir le besoin ou la possibilité de tout exprimer.
Rétablir certaines vérités historiques ne constitue pas plus une perte de temps que d'en bâtir des fausses.

Si aujourd'hui, j'avais à émettre une opinion sur l'action sociale de Nicolas Pavillon, je crois que je l'approuverais car nous souffrons et avons tant souffert de l'injustice des puissants. 
Si aujourd'hui, je devais émettre une opinion sur son action morale et sacerdotale, je ne partagerais malheureusement pas son approche trop dure, trop intransigeante qui a sûrement éloigné bien des âmes du centre Divin. 
Mais que le courageux Philémon (chantre des métamorphoses du vide) se rassure je ne fais pas de "fixette" sur Saint Pavillon et ne "chiale" sur l'épaule de personne.


Christian Attard 

Mais pour tous ceux qui désireraient passer outre les avis d'experts auto-proclamés mes pages restent visibles ici et sont en attente de commentaires éclairés !

Retour vers la Reine