Arrière-plan



 Photo  Jean Brunelin


Le bas-relief de l'autel de Rennes-le-Château avant sa restauration.
(Photo copyrightée et avec l'obligeance de Jean Brunelin)




Le 23 avril 2017, une pauvre folle s'est attaquée à coups de hache au diable au bénitier et au bas-relief de l'autel de Rennes-le-Château (1) . Alors qu'aujourd'hui la restauration est en passe de s'achever, je vous propose quelques réflexions à propos du paysage que nous expose le bas-relief à l'arrière de la sainte en prière. Le voici sur une photo de Jean Brunelin avant l'attaque et sa restauration.




photo de Jean Brunelin

Détail du bas-relief de l'autel
(Photo copyrightée et avec l'obligeance de Jean Brunelin)



Voici ce qu'écrit Jean-Pierre Garcia sur son site (2) à propos de ce paysage que l'on dit avoir été peint par Saunière en personne :

"Le bas-relief est troublant à plus d'un titre et le paysage peint à gauche soulève bien des questions. A l'horizon, plusieurs objets ressemblants à des constructions sont perceptibles. A droite une montagne pyramidale rappelle le Cardou. Or si on compare cette scène avec une vue de Coustaussa depuis la route conduisant à Rennes-le-Château la ressemblance est saisissante."







Le Cardou et Coustaussa

Les ruines de Coustaussa et le Cardou depuis la D613 en provenance de Couiza.






En tournant tout autour du site en ruines du château de Coustaussa, on peut, avec beaucoup de bonne volonté, essayer d'y retrouver ce pan de mur  en passe de s'écrouler et  à côté, un autre qui pourrait rappeler les éléments peints sur le bas-relief.  Mais  cela signifierait , puisque  cette façade  est  encore  pleine,  que le peintre a anticipé les futurs ravages du temps  car l'on voit bien que sur sa représentation rien ne figure au centre de  son mur.

Ruines

Les ruines de Coustaussa


Photo Jean Brunelin

Détail du bas-relief de l'autel
(Photo copyrightée et avec l'obligeance de Jean Brunelin)






Le peintre a très certainement utilisé une brosse assez rudimentaire pour réaliser son décor et un agrandissement photographique nous montre bien le tracé des fibres imprégnées de couleur. Quelques touches de blanc tentent de rendre la lumière naissante du Soleil. Sa volonté est nette, sans hésitation ; sa technique maladroite.

Mais qu'a-t-il bien pu représenter ?

La première idée qui nous vient logiquement est que Madeleine en prières, devrait être dans le massif de la Sainte-Baume. Mais pour qui connait un peu ce massif, on ne peut guère y retrouver monts en forme pyramidale ou bâtiments étranges à l'horizon.
La grotte se situerait-elle alors à Jérusalem ? Le paysage d'arrière plan ne serait pas plus cohérent à moins que les constructions ne soient de la même veine que celles figurant sur la crucifixion de Rennes-les-Bains, à l'arrière-plan aussi. Cette sorte de minaret et cette coupole :



Photo Christian Attard

Détail du tableau de la Crucifixion de Rennes-les-Bains
(Photo Christian Attard)



Et si emportés par notre volonté de voir ou de tenter de reconnaître un monument connu, nous finissions par passer à côté d'un symbole !

Car ce que ce peintre occasionnel a voulu représenter, n'est-ce pas avant tout un arc au sens de l'arc romain du triomphe, comme le très connu Arc de Titus. Mais le mot arc ne rappelle-t-il pas la commune d'Arques si proche et qui se situe bien dans cette ligne qui allant de Rennes-le-Château et de son église orientée vers l'Est ou presque, laisse le Cardou à la forme pyramidale à sa droite ? La tour ébauchée pouvant être le château-donjon de cette même commune logiquement à sa gauche.

Poursuivant ce raisonnement, l'auteur nous inciterait-il à aller voir dans cette direction ? Veut-il nous signifier une grotte à retrouver ou alors n'est-ce pas ce lieu même, cette église qui marque l'endroit où Marie Madeleine a pu regarder dans cette direction ?

Autant de réflexions qui entrent étrangement en résonnance avec le propos récent d'un chercheur connu sous le pseudonyme de Pierre Sylvain (3) et qui nous orientait vers la recherche d'un tombeau de la sainte à Rennes-le-Château même.

Christian Attard
Ce 13 février 2018




Notes et références :




(1)  Voir cet article de la Dépêche du Midi et le suivi des travaux de restauration  sur l'excellente Gazette de Rennes-le-Château.
(2) 
Voir http://www.rennes-le-chateau-archive.com/
(3)  Voir https://www.youtube.com/watch?v=63vniia_rdw



Retour vers la Reine